Culture et Origine

Notre Spiruline est produite dans des bassins de très faible profondeur abrités sous serre.

Nous la cultivons en saison chaude (Avril à Octobre) plus propice au développement de ses qualités nutritionnelles.

Nous utilisons une eau non chlorée. La culture ne nécessite aucun traitement phytosanitaire : c’est un aliment totalement exempt de pesticides.

C’est une culture respectueuse de l’environnement : elle nécessite peu d’eau, une très faible surface de production et fixe le CO2 atmosphérique.

Toute notre production est transformée en paillettes et conditionnée sur place.

Nous suivons la qualité de notre spiruline et tenons à votre disposition les analyses bactériologiques et la traçabilité de notre production sur simple demande. Nous suivons également le taux de phycocyanine, avoisinant les 16%.

Vous pouvez évidemment nous contacter pour de plus amples informations, nous vous répondrons avec plaisir.

Ses origines

La Spiruline est une algue microscopique de forme spiralée, d’où son nom… Sa taille ne dépasse pas 50 microns de long (soit 50 millièmes de millimètre. Pour la voir, il faut un microscope.

Spiruline vue au microscope, grossissement x 400

Elle pousse naturellement sur Terre depuis plus de 3,5 milliards d’années.

Elle vit en eau douce.

C’est un des tous premiers organismes vivants apparus sur terre, que l’on appelle ’procaryote’. Un pionnier de la photosynthèse, un des créateurs de la vie… Donc notre ancêtre !

Comme à ses débuts, la spiruline se nourrit exclusivement de minéraux, et les transforme en matière vivante avec l’aide du soleil. Elle fixe le gaz carbonique et rejette de l’oxygène.

On la trouve naturellement en zone tropicale en Afrique, Amérique centrale et du Sud, etc… dans les lacs d’eau douce de faible profondeur, riches en carbonates et en oligo-éléments.

La Spiruline a longtemps été et reste est un aliment essentiel pour de nombreuses peuplades : Les Aztèques la consommaient régulièrement et les Kanembous du Tchad l’ont intégrée dans leur alimentation depuis des milliers d’années.

Redécouverte par des chercheurs français dans les années 1950, les nombreuses analyses menées sur cette algue ont montré une valeur nutritionnelle sans équivalent, ce qui en fait une des sources alimentaires incontournable du futur.

Les Récoltes

Pour récolter la spiruline, il est nécessaire de la séparer de l’eau où elle vit. Nous utilisons pour cela des filtres très fins, maillés à 30 microns. Nous pompons l’eau dans un bac au fond duquel est situé le filtre.

L’eau retourne au bassin par gravité : elle est réutilisée en permanence

L’eau repartant au bassin est claire, et les millions de petites spiruline restent sur la surface du filtre.

Une fois l’eau égouttée, la spiruline fraîche ressemble à une crème ayant la consistance du fromage blanc (mais pas sa couleur !).

Cette crème va ensuite être pressée, afin d’enlever le maximum d’eau. Nous utilisons pour cela un pressoir très simple, et mettons la spiruline fraîche dans des toiles identiques à celles que l’on utilise pour le fromage.

JPEG

Galette de spiruline pressée

La spiruline se conserve très peu fraîche : 48 heures maximum au réfrigérateur. Par contre elle est très stable une fois séchée, conservée à l’abri de la lumière et de l’air.

Pour la faire sécher très rapidement et à basse température, gage d’une préservation optimale de ses qualités nutritionnelles, nous allons devoir la fractionner en petits filaments de 2 millimètres de diamètre (ou “spaghettis). Nous utilisons pour cela…

… Un ancien poussoir à saucisses recyclé et aménagé pour étendre (ou “extruder”) la spiruline sur une claie de séchage.

Il reste à empiler les claies sur des chariots à roulettes, et à les installer dans le séchoir fonctionnant à l’air pulsé et non chauffé : la température de séchage n’excède jamais 35°C.

Pour sécher rapidement à si basse température (en moins de 6 heures), 4 turbines sont utilisées. L’air est filtré en entrée pour éviter les poussières.

Il reste ensuite à briser les “spaghettis” secs de spiruline pour obtenir les brindilles contenues dans nos boites ou sachets, puis à conditionner.

Ces opérations sont répétées 3 jours par semaine lorsqu’il fait suffisamment chaud.

Vous avez la possibilité de voir toutes ces opérations en venant visiter notre ferme.

Connexion

Mot de passe perdu ?